Courants d'air lors d'une réception définitive

De website

Version du 2 mars 2015 à 23:43 par Hcrepin (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Une utilisation de la thermographie :

Quantifier une infiltration d’air par la thermographie

Lieu : Mons, Hainaut, Belgique

La mission consistait ici à déterminer si une fissure n’était qu’un aspect cosmétique de retrait ou bien une réelle infiltration d’air.

Il s’agissait ici de prester dans le cadre de la réception définitive d’un bâtiment neuf.

Résultat en image :

Courant-d-air-reception-définitive-thermographie.jpg

Résultat, oui, il y avait bien un courant d’air froid objectif qui n’avait rien avoir avec un effet de coin (visible également aux « bavures »).

En outre, certaines prises laissaient également passer l’air, comme, ici, une prise de télédistribution mais observé également sur des prises de courant.


Courant-d-air-reception-définitive-prise-thermographie.jpg

Hugues CRÉPIN