Qualité de vitrages de fenêtres par la thermographie : Différence entre versions

De website

(Test de qualité de vitrage dans une façade d'immeuble en imagerie thermique)
Ligne 13 : Ligne 13 :
  
 
Bien que compliqués à étudier à cause du caractère spéculaire du verre, les vitres sont néanmoins efficacement inspectées avec quelques précautions, au pire la pose de quelques autocollants dessus. Ci-dessous le cas de figure ou après un remplacement de toute la façade, un vitrage ne contenait pas de gaz de remplissage signifiant que l'on passe d'un K 1.1 à un K 2.4 voire un K 3 dans les pires cas.
 
Bien que compliqués à étudier à cause du caractère spéculaire du verre, les vitres sont néanmoins efficacement inspectées avec quelques précautions, au pire la pose de quelques autocollants dessus. Ci-dessous le cas de figure ou après un remplacement de toute la façade, un vitrage ne contenait pas de gaz de remplissage signifiant que l'on passe d'un K 1.1 à un K 2.4 voire un K 3 dans les pires cas.
[[Fichier:Thermographie-vitrage-fenetre-immeuble.jpg|thermographie d'un vitrage de fenêtre d'un immeuble|alt="Vision thermique de vitres sur une façade de bâtiment"]]
+
[[Fichier:Thermographie-vitrage-fenetre-immeuble.jpg|Thermographie d'un vitrage de fenêtre d'un immeuble, Hugues Crépin|alt=Vision thermique de vitres sur une façade de bâtiment]]
  
 
Dans ce cas-ci, les chauffages étaient à bien positionner pour éviter toute erreur mais la signature était exceptionnellement nette.
 
Dans ce cas-ci, les chauffages étaient à bien positionner pour éviter toute erreur mais la signature était exceptionnellement nette.

Version du 7 mars 2019 à 22:35

Test de qualité de vitrage dans une façade d'immeuble en imagerie thermique

La thermographie permet des inspections qualitatives aussi intéressantes que rapides. Elle produit des images indéniables dans le cadre de garanties ou pour une réception définitive voire une réception provisoire.

Dans le cadre des vitrages de fenêtres, la thermique infrarouge distingue plusieurs cas de figure:

  • Les déperditions par fuites d'air (joints, cadre, pourtour, remplissage, ...)
  • Les pertes de gaz de remplissage (avec sa structure en œuf typique qui peut mener à une condensation intérieure au vitrage en prime)
  • Les différences de qualité ou de type de vitrages dans une même façade (comme après une réparation)
  • L'absence de gaz de remplissage
  • ... Bien que compliqués à étudier à cause du caractère spéculaire du verre, les vitres sont néanmoins efficacement inspectées avec quelques précautions, au pire la pose de quelques autocollants dessus. Ci-dessous le cas de figure ou après un remplacement de toute la façade, un vitrage ne contenait pas de gaz de remplissage signifiant que l'on passe d'un K 1.1 à un K 2.4 voire un K 3 dans les pires cas. Vision thermique de vitres sur une façade de bâtiment Dans ce cas-ci, les chauffages étaient à bien positionner pour éviter toute erreur mais la signature était exceptionnellement nette.