Recherche de fuite d'eau en thermographie

De website

Version du 9 juillet 2015 à 22:39 par Hcrepin (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Recherche des fuites d'eau à l'aide de la thermographie

La thermographie, couplée aux détecteurs d'humidité et aux stéthoscopes acoustiques est un puissant détecteur de fuite, pour autant que les conditions expérimentales le permettent et que la fuite ou tout au moins sa zone de stockage ne soit conséquente.

Voici ici un exemple intérieur avec à gauche la vision en thermographie, au centre le trou dans le tuyau qui a causé une inondation dont l'ampleur dans les murs et plafonds apparaissent à droite:


Thermographie autour d'une fuite dans un tuyau d'alimentation en eau

Dans ce cas-ci, cela a permis de simplement ouvrir le mur et de faire sauter un morceau de plinthe au lieu d'ouvrir tout le carrelage du WC et de la salle-de-bain.



L'exemple suivant est une fuite du circuit d'alimentation en eau vue de l'extérieur d'une maison par caméra infrarouge de thermographie:

Thermographie d'une fuite dans une canalisation d'eau

Ce cas-ci était important car le compteur ne montrait pas de fuites et les hygromètres n'expliquaient pas les pics. La visualisation par image thermique met ici en évidence une fuite ténue mais extrêmement ancienne et qui pousse l'humidité du mur à plus de 80%.

Ce sont deux cas de figures où la thermographie a permis d'économiser énormément d'argent en recherches et en destructions.