Thermographie d’une humidité ascensionnelle : Différence entre versions

De website

 
(Une révision intermédiaire par un utilisateur est masquée)
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
L’installation de chauffage a reçu un colmatage et les parties alimentation et évacuation sanitaires vont recevoir une inspection mais le mur commence déjà à sécher donc la piste du chauffage semble la plus prometteuse.
 
L’installation de chauffage a reçu un colmatage et les parties alimentation et évacuation sanitaires vont recevoir une inspection mais le mur commence déjà à sécher donc la piste du chauffage semble la plus prometteuse.
  
L'humidité ascensionnelle est une situation complexe car souvent de second tour, liée à des eaux souterraines, des problèmes de drainage, fuite, ... Son identification n'est donc que la première étape avant la découverte de sa source.
+
'''L'humidité ascensionnelle''' est une situation complexe car souvent de second tour, liée à des eaux souterraines, des problèmes de drainage, fuite, ... Son identification n'est donc que la première étape avant la découverte de sa source.
  
 
[[Fichier:Humidité-ascensionelle-intérieur-thermographie.JPG|480px|Vue thermographique d'une humidité ascensionnelle]]
 
[[Fichier:Humidité-ascensionelle-intérieur-thermographie.JPG|480px|Vue thermographique d'une humidité ascensionnelle]]
  
L'exemple ici est moins évident car étant sur un mur extérieur et très important déjà, on est en-dessous du point de rosée de l'habitation mais avec une base d'ascensionnel ayant créé le pont thermique originel. La force de la thermographie étant ici de permettre de visualiser directement les zones et de plus facilement diagnostiquer les situations.
+
L'exemple ici est moins évident car étant sur un mur extérieur et très important déjà, on est en-dessous du ''point de rosée'' de cetet pièce de l'habitation mais avec une base d'ascensionnel ayant créé le pont thermique originel. La force de la thermographie étant ici de permettre de visualiser directement les zones et de plus facilement diagnostiquer les situations.
Par contre, en thermographie du bâtiment, les températures sont indicatives, la maîtrises des paramètres d'environnement ne permettant pas de garantir une précision satisfaisante. Néanmoins, dans ce cas-ci, ce sont les températures maximales donc n'est pas un obstacle au diagnostic.
+
Par contre, en thermographie du bâtiment, les températures sont indicatives, la maîtrises des paramètres d'environnement ne permettant pas de garantir une précision satisfaisante. Néanmoins, dans ce cas-ci, ce sont les températures maximales donc n'est pas un obstacle au diagnostic.
  
 
Hugues CREPIN
 
Hugues CREPIN

Version actuelle en date du 4 octobre 2015 à 23:42

Thermographie d’une humidité ascensionnelle

Lieu : Lens, Jurbise, Hainaut, Wallonie, Belgique

Une brutale montée d’humidité sur le mur d’un hall et peu d’indices en définitive. Alors, fuite de tuyaux de chauffage, fuite d’eau sanitaire ou d’évacuation des eaux ?

Résultat en image thermographique:

Thermographie d'humidité ascensionnelle

La thermographie met ici en évidence la brutalité du phénomène car il y a peu de diffusion, signe d’une accumulation rapide d’une poche d’eau d’un creux sous la dalle de plancher puisque le sol semble plus contaminé par le rayonnement que par une humidité souterraine.

L’installation de chauffage a reçu un colmatage et les parties alimentation et évacuation sanitaires vont recevoir une inspection mais le mur commence déjà à sécher donc la piste du chauffage semble la plus prometteuse.

L'humidité ascensionnelle est une situation complexe car souvent de second tour, liée à des eaux souterraines, des problèmes de drainage, fuite, ... Son identification n'est donc que la première étape avant la découverte de sa source.

Vue thermographique d'une humidité ascensionnelle

L'exemple ici est moins évident car étant sur un mur extérieur et très important déjà, on est en-dessous du point de rosée de cetet pièce de l'habitation mais avec une base d'ascensionnel ayant créé le pont thermique originel. La force de la thermographie étant ici de permettre de visualiser directement les zones et de plus facilement diagnostiquer les situations. Par contre, en thermographie du bâtiment, les températures sont indicatives, la maîtrises des paramètres d'environnement ne permettant pas de garantir une précision satisfaisante. Néanmoins, dans ce cas-ci, ce sont les températures maximales donc n'est pas un obstacle au diagnostic.

Hugues CREPIN